Historique des navires
book

Le vapeur TICINO a initialement été mis à l’eau le 27-12-1919 au chantier naval le G .A. Fuller Co. Shipyard à Wilmington, en Caroline du Nord pour le compte de la United States Shipping Board, Wilmington N.C. sous le nom de WINSTON-SALEM. Le navire a été achevé de construction en mai 1920. Il avait une capacité de charge de 9'840 tonnes (DWT) et un tonnage brut de 6'223 BRT, avec un net de 3'842 NRT. Il était équipé d'un moteur à vapeur à triple expansion construit par Hooven, Owen, Rentschler & Co., à Hamilton, en Ohio, d’une puissance de 2 800 ch. Il avait une vitesse de croisière de 10 nœuds. Ses 27 premières années de navigation se sont faites sous le pavillon des USA (indicatif d'appel: KUJS, no. officiel: 219746).

En 1936, il fut vendu sous le même nom à la Lykes Brothers-Ripley S.S. Co. Inc., à la Nouvelle-Orléans. En 1938, ce nouveau propriétaire a changé le nom de son entreprise en Lykes Bros. S.. Co. Inc., à la Nouvelle-Orléans. En 1947, elle vendit le navire à la Compañía Anonima Transportes Panamericanos au Panama, qui lui donna le nom de LA GUAYRA. De son nouvel indicatif d’appel, seules les deux premières lettres sont connues: HP ??. En 1949, le navire change de main à deux reprises: il est d'abord acheté par la compagnie panaméenne de Panama (Panama), qui lui donne le nom de MARIA TERESA G. Peu après, le vapeur fut vendu à la compagnie italienne G.E.N. (Gestioni Esercizio Navi) à Gênes, laquelle a gardé le nom du navire.

Pendant plusieurs mois déjà la Nautilus SA de Lugano avait affrétée au temps le MARIA TERESA G pour transporter du charbon de la côte Est des États-Unis vers l’Italie. Le 03-06-1950, l’armateur suisse Nautilus SA, à Glaris, a acheté ce déjà très ancien vapeur et l'a mis en main de la compagnie de navigation Nautilus SA à Lugano. Lors de son inscription sur le registre suisse des navires à Bâle, il reçut le nom de TICINO, avec l’indicatif d'appel: HBDX et le numéro officiel: 029).

En plus d’un voyage en Extrême-Orient au cours de l'été 1952 (Aden, Colombo, Hong Kong, Tsingtao), le TICINO s'est principalement dédié à la ligne vers l'Afrique de l'Ouest. Cependant, il a également effectué des voyages vers Istanbul et Poti en 1953 et vers Gdansk en 1954. Le plan de chargement du MARIA TERESA G montre un détail intéressant: apparemment le charbon pour la machine à vapeur se trouvait au milieu du navire, mais il y avait aussi des réservoirs dans les double fond pour l’huile lourde. Les pics avant et arrière pourraient également être remplis d’huile lourde. À notre connaissance, le TICINO utilisait l’huile lourde comme carburant. De manière à pouvoir manutentionner des billes de bois relativement lourdes en Afrique de l'Ouest, le navire a par la suite été équipé d’un mât de charge lourd (type jumbo).

La Nautilus SA a vendu le navire le 11-12-1954 à la Ditta Paolo Coppo Impresa Armatoriale, de Gênes. Cette société a renommé le vapeur en CREA et l’a enregistré sous pavillon italien (indicatif d'appel: IBCE). Les nouvelles mesures du tonnage pratiquées à l'occasion du transfert de propriété ont conclu aux données suivantes: Brut (BRT) 6'282, net (NRT): 3'788, port (DWT): 9'841. No. officiel: 3025.

En 1958, la Panamanian Oriental Steamship Corp., à Panama, a fait l’acquisition du navire. La gestion a été reprise par la Wheelock, Marden & Co. Ltd., à Hong Kong. Avec ce nouveau changement de mains, le navire a pris le nom de ROWENA et l’indicatif HPJY.

Le 14 avril 1959, la démolition de ce vapeur a débuté à la Hong Kong Rolling Mills, à Hong Kong.

sources:
- Archives fédérales suisses, Berne

- Guildhall London (cartes de voyage)

SwissShips HPS, mb, Février 2019

Traduction: 07.02.2019 Pierre-André Reymond

Home