Historique des navires
book

Mis à l’eau en 1918 sous le nom de EULVA au chantier naval hollandais Wed. Ynte de Jongh, Ruischerbrug, à Groningen (No. de construction 08) pour le compte de A. Jordens, Jr., ce navire présente un tonnage brut de 348 BRT, un net de188 NRT, avec un port de 450 tonnes DWT. Il mesure 41.37 (39.82) x 6.84 x 3.60 x 3.329 de tirant d’eau comme cargo a pont abri (shelterdeck). C’est un navire à moteur côtier, avec une vitesse de 8 nœuds, armé de deux mâts de charge, indicatif d’appel non connu.

En juin 1919 le navire est livré à la Gebr. van de Bergh's Industrie en Handel Maatschappij (Gestion: N.V. Scheepvaart Maatschappij "Rotterdam", Rotterdam), de Rotterdam. D’autres sources indiquent Isaac van den Bergh, Rotterdam comme propriétaire et comme gestionnaire. Le cargo est équipé de deux moteurs  4 cylindres 4 temps  (280 x 280) d’une puissance totale de 195 cv, machines construites par N.V. Machinefabriek "Drakenburg" v/h D.W. van Rennes à Utrecht. Double hélice. No. officiel: 11516 ROTT 1918. Indicatif d’appel : PQVK.

(Note : en date du 28-10-2005, nous avons reçu un E-Mail de Hr. Frank Soetermeer disant: "The ship RHONE, was built in 1918-1919, under the name "Quo Vadis", in Ruischerbrug, Groningen, at the Shipyard ''Wed Y. de Jongh''. Until 1920 it was indeed owned by ''N.V. Scheepvaart Maatschappij Rotterdam". This company was owned by "Firma Soetermeer Fekkes & Co.", founded in 1916 by K. Fekkes, Jr. and my grandfather W.A. Soetermeer (1882-1950). The latter company is still existing. For more information I refer to Mr. G.J. Mulder, e-mail: g.j.mulder@wxs.nl. He wrote a nice book on these companies (in which the "Quo Vadis" is lacking)".
D’autres sources indiquent : Le 23-07-1919, acheté par Scheepvaart Maatschappij "Rotterdam", Rotterdam, gestion par Soetermeer Fekkes & Co, Rotterdam.

En octobre1920, vendu à A.P. Daraghiati, Bari, rebaptisé DARAGHIATI I TRET. Indicatif d’appel non connu.
En 1922 passe sous pavillon albanais avec Durrës (ancienne Dyrrachium, Durazzo en italien) comme port d’enregistrement, indicatif d’appel non connu.

Nouvelle vente en 1925 à G. Russo fu D., Messina. Nouveau nom: DIEGO RUSSO. Indicatif d’appel NKQU.

En été 1927, les vieux moteurs Drakenburg sont remplacé par deux machines de 2 cylindres 4 temps (280 x 455 de marque "Deutz",  de Cologne (Köln). La puissance de la propulsion passe à 200 cv. En novembre de la même année, les essais moteur ont permis d’atteindre une vitesse de 8.6 nœuds.

Le 09-11-1927 le navire est acheté par Pieter Johannes Sterk de s'Gravenhage et renommé ANDILETTE, enregistré à Rotterdam avec le nouveau no. officiel 2651 Z ROTT 1927. Indicatif d’appel: NDGB.

Revendu le 14-11-1927 à Francis Mackenzie de Bruxelles, sans changement de nom ni de pavillon.
En date du 31-03-1928 revendu à la N.V. Motorschoener "ELAND" de Delfzijl et rebaptisé ELAND avec l’indicatif d’appel  NPFM. Gestion par Doeko Oosting de Delfzijl.

Le 18-12-1931, après avoir déchargé du charbon à Sarpsborg en en route pour Tiedstrand par Vallø pour ravitaillement en carburant, le navire a heurté à deux reprises les falaises de Teineboen dans le fjord d’Oslo, suite à une navigation négligée du conducteur, ce qui occasionna des voies d’eau au niveau de la salle de machines. Malgré les pompes de cale, le navire prit de la bande assez rapidement et l’équipage quitta le bord et embarqua dans les canots de sauvetage, restant près du cargo sinistré. Le navire endommagé a été remorqué par des pêcheurs sur un banc de sable où il a pu être  pris en charge par une compagnie de sauvetage quelques jours plus tard, puis remorqué jusqu’à Tønsberg pour réparation.

En 1934 l’indicatif d’appel change en PDWO.

Le 01-05-1936 le navire est vendu à Menne Vellinga, Groningen, sans changement de nom.

Le 26-04-1940 le cargo est  vendu à la  Rotterdamsche Kustvaart Centrale N.V., Rotterdam et rebaptisé ELISABETH avec l’indicatif d’appel PDWU. D’autres sources  indique la vente aurait été faite à la N.V. 'Rokocent I', Rotterdam. Gestion confiée à la N.V. Rotterdamsche Kolen Centrale, Rotterdam.

Le 27-10-1942 le navire est confisqué par l’administration allemande en Hollande et enregistre auprès de la N.V. Nederlandsche Oost Reederij, à Rotterdam. Sans être renommé, le cargo navigue pour l’ "Organisation Todt"  avec du sable et du gravier comme chargement dans le German Bight.

Le 03-06-1945, à Wilhelmshaven, le navire est restitué à la ‘N.V. Rokocent I’ (Gestion: N.V. Rotterdamsche Kolen Centrale, Rotterdam), à Rotterdam.

En date du 09-03-1951 le navire est racheté par Cargos Maritimes SA, Genève. Enregistré à Bâle et renommé RHÔNE sous le No. de registre 032 et avec l’indicatif d’appel HBDW.

Le 14-07-1955, par mauvais temps, le Rhône s’échoue à 10 milles à l’ouest du feu de Ras Azzaz (Lybie), à l’est de Tobrouk. Le navire est abandonné,  et chavire peu après. Il se rendait de Lipari à Alexandrie en Egypte avec un chargement de granules de lave (pouzzolane).

En août 1955 il est déclaré comme perte totale et  il est radié du registre suisse des navires le 07-11-1955.

 

Traduction:    Francis Monnard / mis à jour 15.08.2019 Pierre-André Reymond

Home