Historique des navires
book

Ce cargo polyvalent a été construit en Yougoslavie par le chantier naval Brodogradiliste "3. Maj", à Rijeka (n° de construction : 465), pour le compte de la Jugolinija (Jugoslavenska Linijska Plovidba) de Rijeka. En août 1960, il a été remis à ses propriétaires sous le nom de TREBINJE et mis en service. Le navire battait pavillon yougoslave et son port d'enregistrement était Rijeka, son indicatif d’appel YTEG. Trebinje est une ville située à la pointe  sud-est de la Bosnie-Herzégovine

Le 23-09-1967, lors d’un voyage de Rijeka à Madras avec un chargement de fonte, de coton et de marchandises diverses, un incendie s'est déclaré dans la salle des machines, à 300 miles au sud-est de Durban (le canal de Suez avait été fermé en juin 1967 lors de la guerre des Six Jours et les navires devaient contourner le Cap de Bonne Espérance). La salle des machines et les superstructures ont entièrement brûlé. Tous les marins ont dû quitter le bord et le lendemain, après une nuit de tempête dans les canots de sauvetage, l'équipage a été recueilli par le cargo hollandais SCHIEKERK et débarqué à Durban.  Malheureusement, le premier officier, un néerlandais, est tombé par-dessus bord lors de l'opération de sauvetage et s'est perdu dans une mer démontée. Le 01-10-1967, le navire qui était à la dérive et abandonné s’est fait remorquer par le cargo soviétique MYTISTCHI jusqu'à Tuléar (Toliara), au sud de Madagascar. Déclaré perte totale, il a été enregistré par les soviétiques auprès de la Black Sea Steamship, Odessa, pour être remorqué et sa cargaison déchargée à Dakar, où le navire est arrivé le 27-12-1967 ; il a alors été revendu à  la Poul Christensen, de Nakskov, au Danemark.

Début 1968, le cargo est vendu à la Frangos Brothers & Co. Ltd. au Pirée, rebaptisé KAPTASTAMATI (propriétaire : Efmariners Cia. SA du Pirée) le navire est inscrit au registre maritime grec du Pirée (indicatif d'appel : inconnu). Parti de Dakar le 03-04-1968 en remorque du GRONINGEN, le cargo est arrivé à Bilbao, Espagne, le 20-04-1968 pour réparation. Il est ensuite remis en service en février 1969 sous pavillon des Bermudes pour le compte de la Efmariners Co. Ltd. de Hamilton, aux Bermudes. No. officiel : 332651 et indicatif d'appel : ZCBZ. Le navire est jaugé à nouveau avec BRT : 10'276, NRT : 5'985, DWT : 13'550.

En 1971, la Keller Shipping Basel a acquis ce cargo sous pavillon grec et l'a enregistré le 09-11-1971 à Bâle sous le nom de CHAMPEX. La société propriétaire est la Compagnie de Navigation Transocéanique Suisse SA de Genève (No. de registre : 86 / Indicatif d'appel : HBFQ).
Champex est un petit village de vacances valaisan, situé à environ 15 km au sud de Martigny. Il est situé dans un cadre idyllique au bord d'un petit lac de montagne et possède une ancienne forteresse d'artillerie qui protégeait la route du col du Grand-Saint-Bernard (aujourd'hui transformée en musée).

champex-wallis-01

champex-wallis-02

Pour le compte de la Nautilus-Line, le CHAMPEX partait de Gênes à destination de l'Afrique de l'Ouest. L'équipage était composé d'Italiens, de Yougoslaves, d'Espagnols et de Suisses. A partir de la fin des années 60, la Keller Shipping a également pris de bons marins parmi les Kroo-boys de Freetown, en Sierra Leone, et les a intégrés dans l'équipage régulier du navire.

En 1983, Keller Shipping a vendu le CHAMPEX à la Brave Lion Marine Ltd. de La Valette et le 09-08-1983, le navire a été radié du registre suisse et  remis au nouveau propriétaire. Sans changement de nom, il est enregistré sous pavillon maltais à La Valette. Numéro officiel : 0868, indicatif d'appel 9KMO.

Revendu la même année à la Khanbhai Esoofbhai pour la démolition, le navire a été mis au sec le 25-10-1983 à Alang, en Inde, pour être mis à la casse par l'entreprise de démolition Bhai, Yusuf Bhai & Co. Khan.

SwissShips HPS, MB, juillet 2021 / Traduction PAR décembre 2021.

Sources :
- Lloyd's de Londres
- World Ship Society (Marine News)