Historique des navires
book

A la fin des années 60, la compagnie maritime Suisse-Atlantique Société d'armement S.A., à Lausanne commanda au chantier naval japonais Mitsubishi Heavy Indistries à Shimonoseki deux mêmes cargos polyvalents, les IGUAPA et IGUAZU. L' IGUAZU était le second des deux navires et fut délivré à l'armateur le 27.09.1969, seulement 4 mois plus tard que la commande.

L' IGUAZU fut baptisé par madame P. André le 31.07.1969 à l'occasion du lancement du navire. Le navire navigua ensuite pour Suisse-Atlantique sous pavillon libérien (propriétaire enregistré : Manora Corporation à Monrovia, Libéria) No. OMI 6923010, no.officiel 3344 et indicatif d'appel 5LIA.

La compagnie publia dans son journal interne (le Bulletin) quelques détails intéressants de la construction du bateau : pour cette construction, 3300 tonnes d'acier furent nécessaires, 170 kilomètres de coutures furent soudées en utilisant 90 tonnes d'électrodes à souder, un total de 29 kilomètres de câble électrique furent tirés et connectés et, enfin, l'entier de la tuyauterie mesurait 11.5 kilomètre et 1100 différentes vannes furent installées !

Après 8 années de bons services, la compagnie revendit le navire au chinois China Ocean Shipping Co.,de Shanghai le 04.10.1977 à Rotterdam. Le navire fut rebaptisé LIAN HUA CHENG et fut immatriculé sous pavillon chinois avec port d'attache Shanghai. Nouvel indicatif d'appel BOVZ.

Alors sous pavillon chinois, et durant un passage de Rotterdam vers Shanghai, alors qu'il était amarré dans le port de Singapour, le 26.09.1981 un important incendie se déclara dans la salle des machines, incendie se répandant rapidement sur tout l'arrière du navire. Durant les opérations d'extinction du feu, le bateau fut délibérément échoué sur un haut-fond à proximité pour éviter de chavirer car une grande quantité d'eau (des lances d'incendie) s'était introduit dans la coque. Après ultérieure inspection des dommages, le navire fut déclaré perdu à l'état d'épave.

L'épave fut ensuite renflouée et remorquée vers le mouillage ouest de Singapour et fut vendu à une société de démolition. Le 26.05.1982, le LIAN HUA CHENG est remorqué vers sa dernière destination, le chantier de démolition National Shipbreakers Pte.Ltd, à Jurong dans l'ouest de Singapour.

SwissShis MB, HPS, FG-01/2017

Home