Reedereigeschichte Deutsch         Storia della compania         Company history english    Article de journal

Cette société a été créée le 25-06-1981 au sein de la société de négoce de ciment SEAPAKO SA à Genève, propriété de la famille Attila Paulovits, un suisse d'origine hongroise, doté d'une longue expérience dans le secteur du ciment.

La société commercialisait principalement du ciment ensaché. Le ciment était généralement acheté à Constanza (Roumanie), mais également dans d'autres ports de la Mer Noire ou de la Méditerranée, ainsi qu’à Rostock, dans l'ex-RDA, en Égypte et dans certains pays du Moyen-Orient, tels que le Yémen et Oman. Un autre port utilisé régulièrement était Port-Soudan, sur la mer Rouge. Uniquement à Constanza, plus de un million de tonnes de ciment par an étaient transportés depuis ce port.

Le premier navire, le BELLE P, a été acquis en 1981 et le dernier navire, le DIAM, a été livré le 01-11-1982. Mis à part le CEMENT AP, il s’agissait d’anciens navires polyvalents de type « general cargo », construits de manière conventionnelle, avec un entrepont. Tous les équipages venaient des Philippines. Les navires de la

Compagnie étaient:
• BELLE P
• PALMAS P
• FELIX S
• TURBO P
• CUZCO K
• CEMENT AP
• MARTIN'S
• SOLANGE P
• DIAM

Outre ses propres navires, la Société utilisait bon nombre de navires affrétés, lesquels transportaient la plupart du temps leur propre fret, mais parfois aussi d'autres cargaisons qui étaient transportées dans le monde entier. Parfois, 10 à 12 navires étaient affrétés simultanément.
Le bureau de manutention des navires, Interfreight Shipping Management Ltd, était situé à Tunbridge Wells, une petite ville médiévale du sud de Londres, près de l'héliport de Gatwick. L’affrètement et l’assistance technique des navires ont été effectués à partir du siège à Genève.
Malheureusement, la société a connu des difficultés financières à l’automne 1983 et tous les navires ont été vendus pour la démolition. Le dernier navire a été livré en février 1984 pour être mis au rebut et la société a été dissoute au printemps 1984. Les activités commerciales ont été reprises par une société du groupe ABB, qui s’occupait principalement de Bartertrade (un type de transport moderne).

Le minéralier CEMENT AP a été acquis avec l’intention de le convertir en navire-entrepôt de ciment, avec une installation de mise en sacs. L'idée était d'installer ensuite ce navire-usine à un quai d’un port commercial important. Une ou deux fois par mois, un autre cargo aurait apporté du ciment en vrac, lequel aurait été stocké et traîté à bord. Côté terre, les camions seraient en mesure de charger le ciment mis en sacs, pour une distribution quotidienne à la clientèle de la région. Cependant, suite à la dissolution de la Société, ce projet a été abandonné à la fin de sa phase de planification.

HPS-SwissShips-Mars 2009

Traduction: 01.03.2019 Pierre-André Reymond

 

Reedereigeschichte Deutsch

bw2.jpg (457 Byte)

TOP

 

Home

 

Back