Reedereigeschichte Deutsch         Storia della compania         Company history english    

Trafina SA Bâle a été fondée le 02-07-1947 à l’instigation de Charles Strübin-Bernhard. Charles Strübin en était le principal actionnaire. Les coactionnaires étaient Ernst Scheibler-Holzkamp et Ernst R. Scheibler, tous deux domiciliés à Birsfelden, ainsi que Rudolf Scheibler-Frey, de Bâle. Ces trois messieurs étaient liés professionnellement les uns aux autres, mais étaient également de bons amis de Charles Strübin. Les trois membres du conseil d'administration comprenaient Ernst Scheibler-Holzkamp, comme président, Rudolf Scheibler-Frey en qualité de directeur général et Charles Strübin-Bernhard. Le domicile de la société était situé à la Hardstrasse 11 à Bâle.

Charles Strübin (1891-1964), officiellement Karl Ernst Strübin, était originaire de Liestal (BL) et travaillait selon toute vraisemblance dans une banque. Très jeune, probablement avant ou pendant la Première Guerre mondiale, il émigre à Londres où il fait carrière. En 1919, il épouse Anna Elisabeth Bernhard à St. Pancras, à Londres. Son fils unique, Charles, y naît en 1922. Il passe au secteur de la navigation et en 1928, il fonda sa propre compagnie de transport, la Chas. Strubin & Co. Ltd. Londres, qui avait ses bureaux sur la Creechurch Lane 27, dans l’ancien district maritime du Tower Bridge. Il gérait entre 6 et 7 navires de charge en moyenne. Son agence londonienne était la Grimsey, Latham & Co. Ltd., 101 Leadenhall Street, Londres E.C.3. En 1939, Strübin est enregistré comme armateur. Il partage une maison près de Slough (à l’aéroport de Heathrow) avec l’armateur estonien Evald John Jakobson.

Pendant la guerre civile espagnole, Strübin a également agi en tant que forceur de blocus pour le côté républicain (un forceur de blocus est un navire destiné à fournir les ressources indispensables à des pays ou des régions qui subissent un blocus des forces ennemies en temps de guerre). Un des navires a sombré et un autre a été saisi par la partie adverse. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il perdit au moins deux de ses navires à cause des attaques de sous-marins allemands. Le STORENEST sombra corps et bien. A bord du NEWTON ASH, seuls quatre hommes ont pu être sauvés. Charles Strübin exploitait également des navires battant pavillon estonien. Nous n’avons hélas pas plus de détails sur l'histoire de cette société de transport maritime suisse, ce qui constituerait une histoire complémentaire fort intéressante

A l’époque, Trafina SA était propriétaire à 100% de la Compania Naviera Parita SA au Panama, laquelle exploitait cinq navires sous pavillon panaméen. Ces navires ont été vendus en 1949, 1951 et 1964 respectivement.

En 1950, Charles Strübin s'établi en Suisse et s'installe dans un chalet situé à Merlischachen SZ (entre Meggen et Küssnacht am Rigi). Les affaires à Londres sont reprises par son fils, Charles Strübin, mais le père continuait à aider, en paroles et des actes.

En été 1951, la société Trafina demande au gouvernement fédéral le droit de battre le pavillon suisse pour le cargo côtier LUCERNE. La prise de contrôle et l'enregistrement sous pavillon suisse ont eu lieu le 29-06-1951 à Hull, en Angleterre. En automne, la société a acheté un autre navire côtier, le LUGANO. Les deux petits cargos ont été utilisés en navigation côtière dans la Mer du Nord et la Baltique, autour des îles britanniques, jusqu'au Portugal et à l'Espagne. En tant que spécialiste de la navigation, Charles Strübin s’occupait des deux navires de la Trafina. La gestion était faite par la Chas. Strubin & Co à Londres.

Vraisemblablement, pour des raisons d’âge, ou peut-être parce que les affaires n’étaient pas aussi bonnes que souhaité, le LUGANO a été vendu en septembre 1955 déjà. Le LUCERNE a connu le même sort un an plus tard. Les navires n’ont pas été remplacés et il semble que Trafina SA ait ainsi par la suite cessé ses activités. La société Chas. Strubin Co. Ltd. Londres a été liquidée en automne 1963. Apparemment, Charles Strübin Junior ne s'intéressait pas vraiment à l'entreprise. Quant à Charles Strübin senior est décédé des suites d'une longue maladie le 14-12-1964 à son domicile de Meggen, au bord du lac des Quatre-Cantons.

SwissShips HPS, PAR , Octobre 2019

Reedereigeschichte Deutsch

bw2.jpg (457 Byte)

TOP

 

Home

 

Back