wheel

Suisse   R E V I E W    2/1999

Le Pavillon Suisse sur les océans

Histoire de la création de la flotte maritime suisse

Hans R. Bachmann

Mesures d‘approvisionnement à la veille de la guerre

Au milieu de la tourmente

Hans R. Bachmann *

 La navigation maritime suisse en chiffres

La marine marchande suisse compte actuellement 13 vraquiers, 1 multi-rôles et 3 navires-citernes. Certains des cinq armateurs, naviguent également sous des pavillons étrangers. A la fin de 1998, il y avait en tout 319 marins, dont 27 Suisses (8,5 pour cent) sur les navires suisses. Quatre capitaines étaient de nationalité suisse. 5 des 48 officiers de bord étaient suisses, alors que dans les salles des machinés — où l‘effectif suisse était très important à l‘époque — on ne comptait plus que quatre Suisses sur 53 machinistes.

Pourquoi le métier de marin présente-t-il moins d‘attrait? Il est facile, aujourd‘hui, de visitier un pays lointain à moindre frais. En règle générale, les cargos ne restent plus que quelques heures dans les ports, lesquels, de surcroît, sont situés dans des zones industrielles peu intéressantes. A cela s‘ajoute le fait que les marins doivent fournir un dur travail par n‘importe quel temps et que leurs salaires sont bas, par suite de Ja globalisation de l‘économie.

anker-logo-swiss-ships

bw2

TOP

Back